Des Lendemains qui chantent de A. LANOE, éd. Fleurus

Paris, fin des années 30, Dora est une jeune Russe Blanche qui vit à Paris, sa famille a été ruinée par la Révolution Russe. Passionnée par la photographie, art nouveau à l’époque, elle va croiser le chemin de Jean, jeune Parisien gouailleur : le coup de foudre est immédiat. Seulement leurs chemins se séparent après que le jeune homme ait aidé Dora à acheter l’appareil photographique qu’elle souhaitait acquérir en vendant ses cheveux.

Le quotidien se fait de plus en plus dur et Dora, avec l’aide sa mère, cherche à épargner son petit frère, génie du piano. Pour sauver sa famille, elle n’aura d’autre choix que déposer un cousin éloigné, riche et tuberculeux qui lui promet une liberté qu’elle n’aurait jamais eu sans le mariage. Elle se prend d’une grande tendresse pour son mari.

Mais au coeur d’une manifestation, alors qu’elle prend des photos au coeur des affrontements qui opposent la Ligue des Croix de bois et les Socialistes, elle recroiser Jean… Son coeur bat la chamade, mais elle est mariée maintenant…

Un roman extrêmement intelligent et qui nous apprend beaucoup sur une période de l’Histoire françaises que nous connaissons peu… L’écriture est précise et les recherches très approfondies.

A découvrir avec plaisir dès 13 ans

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s