Quelque part le soleil brille encore de M. GRUENBAUM et T. HASAK-LOWY, éd. Didier jeunesse

Un « roman-témoignage » où nous suivons les aventures de Micha (surnom de Michael Gruenbaum) lors de son arrivée au camp de Térézine en 1942 et comment il survivra et échappera aux différents « convois vers l’Est » (avec Auschwitz en destination finale…). Il avait 9 ans alors. Il a décidé aujourd’hui de raconter son histoire. Un romancier américain l’a aidé à mettre son récit en forme. Et c’est très réussi.

Ce camp était une « vitrine » pour les Nazis qui l’ont fait visiter à la Croix Rouge, pour montrer que les Juifs étaient bien traités et surtout avaient une vie culturelle riche en leur faisant interpréter une comédie musicale!

Une lecture importante pour les adolescents d’aujourd’hui qui ont du mal à comprendre ce qui s’est passé pendant la Seconde Guerre Mondiale…

Dès 12 ans 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s