Ma Vie de Monstre de A. Pouget, éd. Scrinéo

Ce texte va vous prendre aux tripes. La jeune héroïne, Tognina, est une jeune fille qui a la « chance » de vivre à la cour du Roi, dans la suite de Catherine de Médicis et sa « cour des miracles ». A l’époque, il est très en vogue, afin de distraire la noblesse et les courtisans qui s’ennuient et sont blasés de tout, d’exhiber des « phénomènes de foire » : nains, fous (psychiatriques), oiseaux, perroquets… mais aussi des « bêtes humaines », par ce terme il faut entendre des êtres humains atteint d’une maladie, ici l’hypertrichose.

Son père a été capturé sur les îles Canaries, en même temps que des grands singes. Offert à Catherine de Médicis, cette dernière va « s’amuser » à le faire instruire, il deviendra ainsi Conseiller du Roi. Puis elle va désigner une de ses suivantes pour l’épouser et « faire l’élevage » de cette curiosité de la nature qu’est Pierre (le père de Tognina). Mais leur situation de confortable car protégés par le Roi et Catherine de Médicis, va devenir précaire quand la Cour fuit Paris et les laisse, eux et tous les autres phénomènes, derrière eux aux Tuileries…

Une histoire tirée d’une histoire vraie qui inspirera Mme Leprince de Beaumont dans l’écriture de son conte La Belle et la Bête.

Une plume émouvante mais non larmoyante va vous conter cette histoire terrible. Celle lecture m’a renvoyée vers une lecture de ma jeunesse La Controverse de Valladolid de C. Carrère, dont la question centrale était : « Qu’est-ce qui définit l’être humain? »

Dès 12 ans


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s